accueil

casablanca-ch2o

11 Octobre - 9 Novembre 2013



Casablanca m’a vu naître.

Je recherche sa grandeur et assiste à sa mort. 

Le laboratoire d’architecture et d’urbanisme colonial qui l’a longtemps défini n’est plus qu’une trace dans la ville.

L’image de la ville marocaine officielle imposée par les politiques issus des discours de 1979 et 1986, s’estompe au profit d’une fabrique « architecturale » issue d’investissements productifs.

Casablanca n’est plus.

Elle croule sous ses débris, ses vestiges hétéroclites, ses chantiers diluviens. Le fleuron de l’architecture et de l’urbanisme est mort et désormais enterré pour son 100ème anniversaire.

Que reste t-il de Casablanca ? Qu’en sera-t-il de son identité ?

Un foutoir et des Hommes ;

Un foutoir et des Hommes, encore ineffables, porteurs d’une ferveur et d’un potentiel qui hurle qu’il faut se démettre d’une lecture binaire du monde, chercher en nous, dans l’infini maillage des vérités possibles, la nature, les valeurs, le sens et la puissance du lien entre « NOUS ».

Zineb Andress Arraki. casablanca-ch2o*

*méthanal : gaz inflammable à température ambiante. Il a comme propriété de désinfecter, inhiber, fixer, conserver, embaumer, assécher, tuer…

fr / en

facebook | credits | login