accueil

archives

Uprising/Still & Dangerous dreams
collaboration avec le festival Masnaa et dans le cadre de sa 5° édition, CulturesInterface propose une exposition autour de dessins du Liban et d'Egypte

Artistes Jana Traboulsi et Ganzeer sont invités à la galerie CulturesInterface
Commissariat d'exposition Mazen Kerbaj et David Ruffel

Corps noir #1
Mustapha Azeroual, 2017. Tirage bronze

Diamètre 17cm, H 12cm, Poids 8 Kg
Courtesy de l'artiste & CulturesInterface

Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual
Exposition monographique de Mustapha Azeroual à Casablanca à la galerie d'art CulturesInterface. Du 10 mars au 1er avril 2017.

Archéologie de la lumière présente un ensemble de travaux récents et inédits de Mustapha Azeroual liés à sa vaste étude de la lumière. En sondant la lumière, l’artiste questionne les origines. La lumière, métaphore platonicienne de la vérité, est la condition première du visible et de la perception. 


Un des 5 visuels composant l'épreuve lenticulaire Radiance #5, 2016


Galerie d’art CulturesInterface
12, rue El Jihani - Casablanca, Maroc
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 12h30 et de 15h30 à 19h30
Tel : (+212) (0) 522 39 49 80

Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual


Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual
du 10 mars au 1er avril 2017
Galerie d'art CulturesInterface

Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual


Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual
du 10 mars au 1er avril 2017
Galerie d'art CulturesInterface

Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual


Exposition Archéologie de la lumière de Mustapha Azeroual
du 10 mars au 1er avril 2017
Galerie d'art CulturesInterface

Ellil
Exposition Hicham Berrada à l'espace CulturesInterface, Casablanca. Du 14 octobre au 19 novembre 2016. Photo : Paysage, 2016. Produits chimiques sur plaque chromatographique

Nourri d’une double formation artistique et scientifique, le travail de Hicham Berrada associe intuition et connaissance, science et poésie. Il explore dans ses œuvres des protocoles scientifiques qui imitent au plus prés différents processus naturels et/ou conditions climatiques. « J’essaye de maîtriser les phénomènes que je mobilise comme un peintre maîtrise ses pigments et pinceaux. Mes pinceaux et pigments seraient le chaud, le froid, le magnétisme, la lumière ».

Photo : Paysage, 2016.
Produits chimiques sur plaque chromatographique 

Sublimation
Carte Blanche à Najia Mehadji. Artistes Mustapha Azeroual, Hicham Berrada, Nabil El Makhloufi, Safaa Mazirh, Houda Kabbaj, Najia Mehadji et Younès Rahmoun

Exposition jusqu'au 31 octobre à la Fondation CDG, Rabat
Photographie Mustapha Azeroual

Merchants of dreams
Merchants of Dreams is a group exhibition in two parts, which are displayed simultaneously on Brandts13 & Viborg Kunsthal.

17 artists and more than 50 works in the exhibition, which presents different both subtle and poetic ways to engage with concepts like freedom, dreams, beliefs and affiliations in relation to Morocco - as a place to stay, leave, get off, get back to and travel to.
http://viborgkunsthal.viborg.dk/UDSTILLINGER/2016/Merchants-of-Dreams

1ère Biennale des photographes du monde arabe, Paris.
Exposition à la Galerie Binôme. 19, rue Charlemagne, Paris 75004

Zineb Andress Arraki est proposée par CulturesInterface, Casablanca
Mustapha Azeroual est proposé par Binôme Gallery, Paris
Caroline Tabet est proposée par Art Factum Gallery, Beyrouth 

Zineb Andress Arraki présentera Conversation solaire
Selon Le Corbusier, l’architecture est le jeu savant et correct des volumes sous la lumière. Les architectes comme les photographes, fabriquent des architectures sur un fond blanc, des photographies avec
de la lumière. Qu’en serait-il si la photographie se fabriquait à travers son degré « d’ombre » ?
La matière noire pose par essence la question du rapport entre les choses et non plus de la limite des choses. Si comme Braque, nous « oublions les choses pour ne considérer que les rapports », le noir serait-il un moyen de fabriquer de la photographie ? Il s’agit ici d’une expérimentation de la « matière noire », il convient de réfléchir en terme de surprise, magie, révélation, d’apparition, sous-jacent ... Guetter l’instant occulte. 

Les autres lieux accueillant la Biennale : MEP (Maison Européenne de la Photographie), IMA (Institut du Monde Arabe), la Mairie du 4ème Arrondissement, la Cité des Arts

Mustapha Akrim à Paréidolie, Salon international du dessin contemporain, Marseille
Galerie du Château de Servières 19 Boulevard Boisson, 13004 Marseille +33 (0) 4 91 85 42 78

La galerie CulturesInterface présente, avec carte blanche à Nawal Slaoui, Negative, de Mustapha Akrim.
 

Pour la deuxième édition de Paréïdolie, Mustapha Akrim a crée une série de dessins dont la technique pratiquée est celle du grattage sur papier carbone. Ces dessins représentent des enfants travaillant à la campagne ou dans les villes. Ils traduisent et renforcent la tragédie de l'enfant mené au travail trop tôt par une superposition d'images reconstituant ces scènes. Certains dessins comprennent des phrases en arabe extraites de l’Article 32 de la nouvelle Constitution Marocaine (2011), qui parlent notamment du droit à tout enfant à l’éducation. 

Extraits de l’article 32 que l’on trouve écrit dans certains dessins :
 -(L'Etat) assure une égale protection juridique et une égale considération sociale et morale à tous les enfants, abstraction faite de leur situation familiale.
-L'enseignement fondamental est un droit de l'enfant et une obligation de la famille et de l'Etat.

MOVE
Video nights Jeudi 2 et Vendredi 3 Juillet à 22h à la galerie CulturesInterface. Carte blanche à la galerie Karima Célestin, en partenariat avec CulturesInterface qui invite ses artistes Mustapha Akrim et Hicham Berrada.

Jeudi 2 et Vendredi 3 Juillet à 22h à la galerie CulturesInterface

Programme : 
Mustapha Akrim, Hicham Berrada, Halida Boughriet, Farah Khelil, Bernard Pourrière, Dania Reymond, Mustapha Sedjal, Jeanne Susplugas, Michèle Sylvander, Sami Trabelsi, Universal Everything 


La galerie karima celestin est une galerie privée, implantée à Marseille depuis 2012 et bientôt à Londres. 
Elle défend la scène émergente et elle est spécialisée dans l’art vidéo. 



Only God can play
Exposition de Simohammed Fettaka

Only God can play

La masculinité et le jeu seront les thématiques de cette première exposition personnelle de Simohammed Fettaka. Selon l'artiste, le jeu se déroule dans la vie et il se nourrit de la vie, il imite les conflits des hommes, le joueur devient acteur de la vie de son personnage, violent, brutal voire grotesque...

Festival International d'Art Vidéo de Casablanca
Projections en boucle de la programmation du 22 Avril au 2 Mai du 10h à 12h30 et de 15h30 à 19h30. Projections et débats autour de l'art vidéo contemporain du Maroc et du monde arabe : Jeudi 23 Avril à partir de 19h. Galerie Cultures Interface

CulturesInterface invite le Festival International d'Art Vidéo de Casablanca.  En partenariat avec la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M’Sik et le festival les Instants Vidéos (Marseille), France. Le Festival International d'Art Vidéo de Casablanca (FIAVC) est un événement artistique annuel où se retrouvent les jeunes artistes et les professionnels de l’art vidéo et des nouvelles technologies du monde entier. Depuis sa création en 1993, le festival propose, chaque année, les nouveautés dans la création contemporaine. Projections en boucle de l'ensemble de la programmation du 22 Avril au 2 Mai du 10h à 12h30 et de 15h30 à 19h30. Galerie CulturesInterface. 12 rue El Jihani, Casablanca. Tel : + 212 (0) 5 22 39 49 80

NOW !
12, rue El Jihani, Casablanca. Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 12h30 et de 15h30 à 19h30. Tel +212 (0) 522 39 49 80

La galerie CulturesInterface présente l'exposition collective NOW ! en collaboration avec la galerie Shart. 
Les artistes de la galerie CulturesInterface : Mustapha Akrilm, Mustapha Azeroual, Hichalm Berrada, Simohammed Fettaka et come invités de l'exposition : Abdeljalil Saouli, sculpteur et Younes Atbane, artiste performeur.
Les artistes de la galerie Shart : Yassine Balbzioui, Khalil Nemmaoui, Selfati, Youssef Titou.

Slick Attitude
Slick Attitude à Paris du 22 au 26 Octobre 2014. Galerie Binôme, stand 4. Preview sur invitation le 21 Octobre 2014. Pont Alexandre III - Port des Champs-Elysées - 75008 Paris www.slickartfair.com/paris/fr

Installation de Mustapha Azeroual.
La Galerie Binôme et CulturesInterface s'associent dans le cadre de la foire d'art contemporain Slick Attitude afin de promouvoir le travail de l'artiste franco-marocain Mustapha Azeroual.

Maroc Contemporain
Institut du monde arabe. 1, rue des Fossés-Saint-Bernard. Place Mohammed V - 75005 Paris

Une exposition qui, sur 2 500 mètres carrés et dans tout l'IMA, présente le travail de plus de 80 artistes vivants (plasticiens, designers, vidéastes, architectes, créateurs de mode...), représentant la multiplicité des courants artistiques marocains.

 

CultutresInterface est partenaire de l’IMA par la présentation d’œuvres des artistes Amina Agueznay, Mohamed Arejdal, Hicham Benouhoud, Max Boufathal et Simohammed Fettaka.

+ consulter le dossier de presse

Maroc, Arts d'identités
Exposition de Jamila Lamrani, Younès Rahmoun, Hicham Benohoud, Simohammed Fettaka, Badr el Hammami et Khalil Nemmaoui.

L’exposition Arts d'Identités réunit six artistes marocains dont les démarches esthétiques, pour singulières qu’elles soient, se rejoignent dans de profondes interrogations sur ce qu’est la société, ce qui fait l’individu, ce qui tisse les fils d’un lien social ténu, nécessaire mais potentiellement violent.
ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18ème
ICI Goutte d’Or : 56 rue Stéphenson, Paris 18ème
01 53 09 99 84
www.institut-cultures-islam.org/agenda/maroc-arts-didentites-2

"Des artistes dans la Cité : l'art en travail"
Bâtiment Georges Henri Rivière au Fort Saint Jean - MuCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), Marseille

Bâtiment Georges Henri Rivière au Fort Saint Jean - MuCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), Marseille

Artistes : Mustapha Akrim, Hicham Benohoud, Simohammed Fettaka, Faouzi Laatiris, Youssef Ouchra, Younès Rahmoun, Batoul S'Himi.

Comissariat : Nawal Slaoui et Jean-Roch Bouiller
Scénographie  Struc’Archi. Olivier Bedu et Juliette Morel


En parallèle à l'exposition "Splendeurs de Volubilis", présentée au J4 au MuCEM du 12 Mars au 25 Août 2014, l'exposition "L'art en travail" rassemble des oeuvres qui témoignent d'actes de création engagés, en plein essor au Maroc, qui posent les bases d'une réflexion sur la place de l'artiste dans la Cité. Elle rend aussi compte de la richesse et de la compléxité d'une des scènes artistiques les plus intéressantes du pourtour méditerranéen d'aujourd'hui, sans bien sûr prétendre à l'exhaustivité.

Depuis le début des années 2000, les Marocains renforcent leur volonté d'exprimer leurs préoccupations autour des notions de libertés communes et individuelles et autour de sujets qui fondent les bases de la vie collective.

Ces sujets que sont les libertés, le pouvoir, l'éducation, le travail... apparaissent comme les préoccupations premières des artistes de l'exposition et comme les composantes d'une vie démocratique à laquelle la population marocaine aspire avec espoir.

"L'art en travail" n'est donc pas un constat des fragilités du système social marocain, fragilités que l'on trouve parfois ailleurs dans le monde. C'est plutôt un voyage à travers les visions personnelles, pétries de convictions profondes, de sept artistes particulièrement attentifs et en alerte sur des questions que partage toute une population.

Photographies : Agnès Mellon et Nawal Slaoui

Biennale de Marrakech - 5ème Edition
Artistes : Max Boufathal, Simohammed Fettaka et Adiba Mkinsi

CulturesInterface présente pour la 5ème édition de la Biennale de Marrakech 3 artistes :
Programme Officiel - Max Boufathal presente  "Furious bear, aka Martin Luther King Jr", "Madona 2.0.7" et les  "Serments d'Hippocrate, de Democrite et d'Aristote". au Palais El Badii et Dar Si Said.
Commissaire Hicham Khalidi
Projets Parrallèles Officiels - Simohammed Fettaka présente "Zobra" à L'Blassa, Rue de la Liberté.
Commissaire Nawal Slaoui
Biennale Off - Adiba Mkinsi présente "Présence #5" à Dar Cherifa.
Commissaire Nawal Slaoui

Ânes situ - Hicham Benohoud
Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui. 12, rue du Parc – 20070 Casablanca Tél. +212 (0) 522 206 217 du Mardi au Samedi de 11h à 18h

Ânes situ présente des ânes photographiés dans des intérieurs de maisons à Casablanca.

Ils sont mis en scène dans des installations conçues par Hicham Benohoud à partir d'objets aux formes géométriques créées spécialement pour ce projet (constructions en tôle, en fer, en brique, etc.). 

Les photographies, résultats d’une performance extravagante, illustrent la métaphore des paradoxes vécus par l’artiste dans la ville de Casablanca.

casablanca-ch2o
Présentée par CulturesInterface et Galerie Shart

Casablanca m’a vu naître.

Je recherche sa grandeur et assiste à sa mort. 

Le laboratoire d’architecture et d’urbanisme colonial qui l’a longtemps défini n’est plus qu’une trace dans la ville.

L’image de la ville marocaine officielle imposée par les politiques issus des discours de 1979 et 1986, s’estompe au profit d’une fabrique « architecturale » issue d’investissements productifs.

Casablanca n’est plus.

Elle croule sous ses débris, ses vestiges hétéroclites, ses chantiers diluviens. Le fleuron de l’architecture et de l’urbanisme est mort et désormais enterré pour son 100ème anniversaire.

Que reste t-il de Casablanca ? Qu’en sera-t-il de son identité ?

Un foutoir et des Hommes ;

Un foutoir et des Hommes, encore ineffables, porteurs d’une ferveur et d’un potentiel qui hurle qu’il faut se démettre d’une lecture binaire du monde, chercher en nous, dans l’infini maillage des vérités possibles, la nature, les valeurs, le sens et la puissance du lien entre « NOUS ».

Zineb Andress Arraki. casablanca-ch2o*

*méthanal : gaz inflammable à température ambiante. Il a comme propriété de désinfecter, inhiber, fixer, conserver, embaumer, assécher, tuer…

The World is not as I see it - Casablanca
Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui

The World is not as I see it est une exposition collective qui entend passer derrière le miroir de la vie sociale. Elle présente une thématique triangulaire : le regard que la société porte sur nos comportements individuels ; le regard que porte l’individu sur ce qui l’entoure ; enfin, le regard que l’individu porte sur lui-même.

Artistes : Zineb Andress Arraki, Amina Benbouchta, Hicham Berrada, Simohammed Fettaka, Driss Ksikes
Commissaire de l'exposition : Nawal Slaoui
Production : CulturesInterface, Casablanca
Partenaire : Galerie Dominique Fiat, Paris & le Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui

Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui
12, rue du Parc – 20070 Casablanca
Téléphone : +212-(0)522 206217

Horaires exceptionnelles de l'exposition : Mardi au Samedi de 11h à 19h

Crédits photos scénographie : Hafid Jender
Crédits photos lecture des textes : Taoufik Mouannis

Max Boufathal : Moroccan Danger
Présentation des réalisations de Max Boufathal suite à une résidence à Casablanca

En partenariat avec la Galerie Shart, Casablanca

Paris Photo
Stand Galerie Dominique Fiat au Grand Palais, Paris

CulturesInterface présente une série inédite de photographies de l'artiste Hicham Benohoud réalisées en 2012, ainsi que des photographies de Hicham Berrada.

Caravanseraï
Maroc en transition. Exposition de photographies de Zineb Andress Arraki, Khalil Nemmaoui et Laila Hida

Caravanseraï : un lieu où les cultures se rencontrent propose des nouveaux chemins qui permettent aux américains à expérimenter la diversité des expressions artistiques musulmanes contemporaines en présentant au public des USA des artistes du monde Musulman.
Caravanseraï consacre l’année 2012-2013 à la musique, le film et la photographie du Maroc. Le programme est présenté à quatre communautés différentes dans le Midwest des USA.

Global Education Center | Nashville, TN
King Fahd Center | Fayetteville, Arkansas
Jamestown Fine Arts Assoc. | Jamestown, ND
Reif Performing Arts Center | Grand Rapids, MN

http://www.caravanserai-arts.org/about

The World is not as I see it - Paris
Galerie Dominique Fiat, Paris

The World is not as I see it est une exposition collective qui entend passer derrière le miroir de la vie sociale. Elle présente une thématique triangulaire : le regard que la société porte sur nos comportements individuels ; le regard que porte l’individu sur ce qui l’entoure ; enfin, le regard que l’individu porte sur lui-même.

Commissaire invitée : Nawal Slaoui
Production : CulturesInterface, Casablanca et Galerie Dominique Fiat, Paris

Galerie Dominique Fiat
16, rue des Coutures Saint-Gervais
Mardi – Samedi 11h – 19h


Télécharger le dossier de presse

Senses & Essence
Du 5 au 28 mai 2011, FIAF, New-York

L’exposition Senses & Essence a été conçue spécialement pour le World Nomads Morocco Festival, organisé par le French Institute Alliance Française de New York, autour des thématiques de la femme, du développement durable et de la traversée dans le temps. Cette exposition nous entrainait dans une exploration à la fois visuelle et conceptuelle de la Femme dans toutes ses dimensions.


Senses & Essence
FIAF, New York. 5-28 mai 2011,
Villa Roosevelt, Casablanca. 17-31 juin 2011
Amina Agueznay, Safaa Erruas et Najia Mehadji
Commissaire invitée : Nawal Slaoui

fr / en

facebook | credits | login